Świętokrzyski Park Narodowy

Dans Parc national 1 commentaire

On fait étape à Kielce, 200 000 habitants, située à une vingtaine de kilomètres du Parc National de Świętokrzyski. Rien à signaler pour ces deux nuits passées dans le chef-lieu de la voïvodie de Sainte-Croix. Notre point de départ pour explorer le parc est Nowa Słupia, sur l’extrême pointe Est de la zone protegée. Le parc englobe les montagnes de Świętokrzyski (Sainte-Croix) qui sont les plus vieilles de Pologne, entre 400 et 520 millions d’années. Relativement petite, l’aire de protection s’étend sur un peu plus de 76 km². Au centre d’info, la carte récupérée nous présente les chemins accessibles : assez pauvres en possibilités. En fait, il n y’a réellement qu’un sentier qui « traverse » le parc, plus précisement qui le contourne par ses frontières Sud.

On commence la journée par la surprise de devoir payer pour accéder à l’intérieur de la forêt. Quelques złotys, pas plus. Mais les autres accès sont gratuits, ce qui révèle à nouveau notre excellent flair. Traversée d’une forêt serrée de Pins et de Hêtres. A ce moment précis, après quelques mètres de grimpette, une guerre à durée indéterminée est déclarée : Naciako VS les Moustiques. Un rapport de force inéquitable, tant l’armada déployée est impressionnante. Faut dire qu’en face les gars ont bien recruté. On parvient à la Basilique Świętym Krzyżu, zone dégagée et donc zone de paix avec les Culicidae. On décide d’atteindre le petit village de Kakonin. Si la première partie de la randonnée semble réellement touristique, la seconde partie est plus intéressante. En bordure de forêt, on côtoie campagnes polonaises et larges prairies. Le hameau de Kakonin est atteint sans difficulté, tandis que nos mollets payent le fait de ne pas avoir de bras pour éclater les piquants agresseurs. On décide de poursuivre parmi les arbres pour y chercher l’endroit idéal afin de camper. Encore une excellente idée.  On pousse alors jusqu’à Święta Katarzyna, pour se rendre compte que la randonnée est terminée, le parc est derrière nous. Dans ce village fast-food, l’étang Wilków est annoncé à 4 kms. On y campera la nuit entre « mosquitos » et pêcheurs crépusculaires. Retour à Kielce le lendemain pour se diriger vers Włodawa.

La Basilique Świętym Krzyżu et sa grue

Champ de fraises

Campagne polonaise

Foin polonais

Du haut du mont Łysica

Moustique vs Freulon : match nul.

Un commentaire

  1. La Sarthe |

    as tu pensé à emporter la citronelle (même si çà sent fort !) Peut être auriez-vous gagné avec ce philtre odorant ?? Content d’avoir des nouvelles. Il est vrai que le froid attire les ours et la chaleur les moustiques.

    Répondre

Qu'en pensez vous ?

  • *