Café « suspendu » – A Sofia, chez Eirini

Dans Consommation collaborative, Couchsurfing 1 commentaire

En discutant de consommation collaborative avec Vasil, nous apprenons l’existence du concept de café « suspendu ». Il nous parle effectivement de cette idée, récemment mise en place à Sofia et dans d’autres grandes villes bulgares. Le café suspendu vient d’Italie, de Naples plus précisément. Le principe est simple : vous consommez un café et vous en payez deux. Ce deuxième café est pré-payé pour une personne ne pouvant se le permettre. Ce n’est pas tout à fait de la consommation collaborative à proprement parler (quoique) mais davantage de l’économie solidaire. Les informations trouvées sur Internet se recoupent et annoncent déjà 150 bars à Sofia qui proposent ce concept. On va donc vérifier sur place…

A Sofia, on est hébergé chez Eirini, Grecque. En permanence en train de rire, elle transpire la bonne humeur. Dans la soirée, on est rejoint par Brandon, un américain barbu qui réalise un tour d’Europe, au gré du vent. Il sort une mandoline dont on n’entendra aucun son. Un air-artiste. La soirée se déroule et à 1h30 du matin un nouveau couchsurfer débarque : Yiannis, un grec de 33 ans, doit rester 2 nuits. Il voyage tout en travaillant, grâce à son boulot de photographe/monteur vidéo. Ses principaux clients sont les hôtels. On ne le sait pas encore à ce moment là, mais c’est une grosse rencontre pour nous puisqu’il décidera, le lendemain, de changer ses plans pour nous suivre en Serbie…

On part donc à la conquête du centre-ville de Sofia pour y dégoter un bar proposant le fameux concept de café « suspendu ». Autant éviter de gaspiller du pixel, on n’a rien trouvé. Etrangement, Eirini n’est pas au courant du concept, alors qu’elle est à Sofia depuis 5 ans. En revanche, Brandon en a entendu parler, sans pour autant nous délivrer d’adresse précise. On erre dans Sofia en ayant des difficultés à trouver des bars. On pensait pourtant être l’équivalent du cochon truffier des terrasses, mais notre flair trouve ses limites. Peu de cafés croisés, encore moins de café suspendu… Tant pis. On finit la journée dans la fraîcheur d’un des nombreux parcs de la ville en compagnie de Yiannis, Eirini et Brandon.

Merci à Eirini pour son accueil !

http://www.flickr.com/photos/edsel_/8289298820/

Sofia, ville très arborée

Un commentaire

  1. joseph |

    Pour les cafés suspendus .Il faut avoir une grosse confiance avec le patron ,pour que le deuxième soit offert.Pourquoi pas ; Soyons solidaire .Même pas peur des loups et des ours au milieu de la foret. Bravo encore et bonne route.

    Répondre

Qu'en pensez vous ?

  • *