A Tribuče, chez Maja

Dans Couchsurfing 4 commentaires

Il a encore bien neigé dans la nuit et c’est en train que nous rejoignons Črnomelj (prononcer « Tchernomel »). On souhaite découvrir le parc Kolpa, situé sur la frontière croate, avant d’arriver justement en Croatie. C’est chez Maja que nous logeons, a Tribuče, tout petit village à 5 kms de Črnomelj.

Maja habite le premier étage d’une charmante maison, au-dessus de ses parents situés au rez-de-chaussée. Elle a 2 enfants : Sara, 11 ans, et Gaber, 3 ans. Ok, ce dernier a quelque chose de Duracell en lui : certainement partisan du mouvement perpétuel, c’est une sorte de « Kaméhaméha » permanent, sans cesse en train d’intéragir avec ce qui l’entoure. On peut aisément définir ses trois véritables passions : les Lego, l’escalade et « Oggy et  les cafards ». Le générique de son dessin animé fétiche est d’ailleurs en passe de devenir l’hymne officiel de Naciako, tant il repasse en boucle dans nos têtes. Malgré la barrière de la langue, on se comprend : il s’amuse même a répéter les mots français.

La maman de Maja adore cuisiner et cela se ressent dans nos assiettes : elle nous prépare de délicieux plats. Les soupes sont particulièrement appréciées, le temps persistant dans la neige et le froid. On nous dit que c’est effectivement un hiver étonnamment riche en neige : sur la saison, quasiment 5 mètres sont tombés dans la région. Pas vu ça depuis 50 ans. Pas de chance pour nous, les environs sont impraticables. Mais l’effervescence qui règne dans la maison permet de ne pas s’ennuyer. Gaber, en one-man show, assure le spectacle. On en profite également pour mettre le site à jour, du retard s’étant accumulé pendant nos différentes escapades…

Le soir est plus propice au calme. Gaber rechargeant les batteries, on en profite pour discuter. Des relations entre l’Homme et la nature, mais aussi de télépathie, que Maja assure possible. Pourquoi pas. Demain, j’essaierai de rentrer en communication avec Gaber pour savoir pourquoi saupoudre-t-il le canapé de sel de cuisine.

Le lendemain, Maja nous emmène voir le directeur du parc de Kolpa, Boris Grabrijan, également ancien ministre de l’agriculture slovène. Il nous présente le parc, les autres régions protegées de Slovenie et bien d’autres choses encores. Très instructif (article prochainement). A défaut de pouvoir marcher dans le parc, nous repartons avec une tonne de documents.

Quelques notes de guitare plus tard, jouées par Sara, nous décidons de réaliser des galettes au blé noir pour le repas du soir. Muni des bons ingredients, Antoine réalise le sans faute et Maja semble agréablement surprise par ce met.

Merci à Maja pour cet excellent moment et le temps passé avec nous !

Maja, Sara, Gaber

Gaber, sage comme une grenouille

4 commentaires

  1. les forgeois |

    Bon anniversaire Antoine. Nous suivons votre périple à tous deux avec intérêt. Vous semblez faire de belles rencontres au gré de votre avancée vers l’est, dans des conditions un peu difficiles…courage.
    Bientôt Plitvice (et son fameux Restoran LICKA KUCA) que nous avons nous même fait…l’été. C’était superbe quoique qu’un peu fréquenté. On attend avec impatience la suite de votre aventure.
    Bravo pour l’agencement du site ainsi que pour votre récit captivant et non dénué d’humour. On est impressionnés par autant de talent…et on apprend des trucs sur les Mangas !
    Une mention spéciale à Vincent pour son commentaire qui a fait mouche.

    Répondre
  2. Pauline |

    Antoine Lefloch, Mathieu t’a envoyé un mail sur ta boite laposte.net!!! courage pour les intempéries les gars!!! gros bisous

    Répondre

Qu'en pensez vous ?

  • *