A Bohinjska Bistrica, chez Eva

Dans Couchsurfing 3 commentaires

Dans l’optique de visiter le parc national du Triglav, nous avions contacté Eva qui habite à Bohinjska Bistrica, village de 2 000 âmes à l’orée de la zone protégée. Elle avait accepté notre requête. Bohinjska Bistrica est aussi connu pour son lac, encré dans la vallée Bohinj, située elle-même dans les Alpes juliennes.

Etant donné notre excellent feeling avec la météo, il neige fortement le jour de notre départ vers Bohinjska Bistrica. Les bus en partance de Ljubljana ne sont pas annulés pour autant, leur bison à eux semble plus fûté que le notre. C’est donc sous d’intenses chutes de neige que l’on rejoint le petit village d’Eva, en effectuant un arrêt complètement inutile à Bled, que l’on retrouvera plus tard dans de meilleures conditions.

Eva travaille à Ljubljana pour une agence de voyage. Elle vit chez sa mère à Bohinjska Bistrica, mais reste bien souvent sur Ljubjlana, par commodités. Elle doit nous rejoindre en début de soirée, mais la neige n’ayant pas cessé, il est quasiment impossible de rejoindre le village, il est vrai, assez isolé. C’est donc Ksenija, sa maman, qui nous récupère pour nous héberger.

Avant de rejoindre la maison, Ksenija a l’excellente idée de nous emmener dans un petit restaurant du village pour nous faire découvrir les plats locaux. Du Matevž, purée de haricots, accompagnée de charcuteries nous attend. C’est délicieux ! Avec notre taille très en deçà de la moyenne Slovène, notre estomac est bien vite garni. Un excellent repas copieux. Mais ce n’est pas fini : en dessert, nous avons le droit aux Štruklji, sortes de « rouleaux » de galettes sarrasin ou de pommes de terre. On les fourre ensuite de différents ingrédients, noix, confitures,… Là aussi, grosse réussite culinaire ! C’est avec la panse bien remplie que nous arrivons à la maison : quelques recherches d’informations avec l’aide de Ksenija, sur le parc et les alentours. La neige rend quasiment impraticable les sentiers de randonnées. Une bonne nouvelle.

Le lendemain, nous faisons enfin la connaissance d’Eva. Elle est avec Matej. Un programme bien huilé nous attend. Tout d’abord, petit tour au lac de Bohinj. Celui-ci est actuellement partiellement gelé, ce qui l’habille d’une jolie robe blanc-grisâtre. Le temps est parfait, un large soleil innonde de lumière l’ensemble de la vallée. Nous prenons la direction de Vogel, station de ski surplombant le lac. En empruntant le téléphérique, nous retrouvons la station qui offre une superbe vue sur le lac et les montagnes environnantes. On aperçoit le fameux Triglav. Ici, il est dit que si tu n’as pas escaladé le mont Triglav jusqu’à son sommet, tu n’es pas un véritable Slovène. C’est d’ailleurs lui qui est représenté sur le drapeau national. Nos hôtes n’ont pas réalisé cette ascension, mais nous leur pardonnerons ce manquement, nous-mêmes n’ayant jamais gravit le Mont des Avaloirs (417m).

Pour l’après-midi, une randonnée en raquettes est prévue. Juste avant cela, on prend quelques forces en avalant une pizza de la taille d’une roue de secours. Les raquettes nous sont inconnues et nous nous élançons, avec Eva et Matej, pour une petite balade de 3 heures. Quelques « déchaussages » plus tard, nous retrouvons de beaux paysages avec l’aide d’un soleil qui nous propose de jolies couleurs. Une expérience très sympa, même si Eva annonce qu’elle ne renouvellera pas l’essai !

Mercredi, jour de retour vers Llubljana. En effet, la météo ne nous permet pas de rester camper dans le parc, nous décidons donc de faire route vers le sud, où d’autres parcs, régionaux ce coup-ci, nous attendent. Ksenija, une nouvelle fois, prend encore de son temps pour nous faire découvrir la région. En effet, elle nous emmène à Bled, village connu pour son lac et son île, où trône une petite église. On visite le château qui surplombe le lac. La vue est magnifique, le beau temps continuant, une fois n’est pas coutume, de nous suivre. Une exposition, sur l’histoire géologique, préhistorique et culturel de la région, s’est invitée dans le château.

Il est temps de dire au revoir à Ksenija, autour du dessert local : Blejska Krešnita. C’est un excellent gâteau à base de pâte feuilletée, de crème patissière et de vanille.

Un grand merci à Eva et Ksenija pour leur excellent accueil ! Elles ont pris beaucoup de temps pour nous faire découvrir leur région, c’est vraiment une belle expérience. En espérant les retrouver en France prochainement… !

Matevž et charcuterie

Štruklji

Lac de Bohinj

Lac de Bohinj

Le Triglav !

Matej et Eva en raquettes

Fromage local… très fort mais très bon

Château de Bled

Eglise sur le lac de Bled

Ksenija

Blejska Krešnita !

3 commentaires

  1. La Sarthe |

    Il est vrai que le temps ne vous a pas épargné jusqu’à maintenant, mais cela nous permet de voir des paysages enneigés magnifiques. Bravo pour l’écriture des articles toujours très agréables à lire. Pour ce qui est de la nourriture, on en mangerait. Cela semble délicieux. Quand vous reviendrez vous pourrez nous faire la cuisine !!!

    Répondre
  2. Gash |

    J’ai enfin trouvé une faute d’orthographe, choquante, pas faute de relire plusieurs fois :

    « encré » au lieu de « ancré »… C’est comme si je te disais un bateau jette l’encre et que les marins balancaient tous leurs crayons bic…

    Ahaha ! (Oui je sais je sais pas quoi faire quand t’es pas là gars de seb!)

    Répondre

Qu'en pensez vous ?

  • *