A Bihać, chez Zlatan

Dans Couchsurfing 1 commentaire

Bosnie, pays des Balkans dont la capitale est Sarajevo, dont la population est majoritairement musulmane et où la guerre fit d’énormes dégâts il y a 20 ans. Voilà à peu près tout ce que nous savions de la Bosnie.

Bihać est la cinquième ville du pays, complètement au nord-ouest, près de la frontière croate. Zlatan vient nous récupérer à notre descente du bus. Il a terminé récemment des études d’économie, qu’il a réalisées en partie à Graz , en Autriche. Il se lance actuellement dans un élevage d’escargot. Son projet semble prendre forme trop lentement à son goût.  Dans la ville, c’est le chaos architectural et économique. Le chomage est démentiel, les bons postes s’achètent et la corruption est généralisée. Malgré ça, Zlatan et ses amis ne sont pas tout à fait désespérés et ils ont des idées. Pour eux, le développement du tourisme est une des perspectives qui permettrait de dynamiser la région et en donner une autre image. En tout cas, le potentiel est là. D’ailleurs, Bihać est déjà connu des amateurs de rafting qu’on pratique sur l’Una.

Nous sommes installés dans la maison d’été de Senad, le père de Zlatan, à une dizaine de kms de Bihać. Senad se passionne pour l’arboriculture et la transformation de ses produits. Saint homme! En cette saison les fruits ne se consomment pas frais. Zlatan tient à nous faire découvrir l’intégralité du panel. Et nous avons soif de découverte. Nous goûterons donc diverses rakjia (eau de vie): raisin, pomme, mirabelle, prunelle, poire, cerise…Nous rencontrons Elma, la petite amie de Zlatan qui est prof de maths et de physique. Elle nous épargnera l’évaluation. Et aussi Deni et Zlatan deux amis de notre hôte, tous très sympas. L’arrivée de chacun d’entre eux est l’occasion de sortir la carte de notre parcours, à la demande du proprio. Nous passerons deux bonnes soirées en leur compagnie.

Zlatan est assez curieux sur le sujet de la consommation collaborative. Bien qu’il ne connaisse aucune initiative de ce type à Bihać, et plus généralement en Bosnie, il semble convaincu. On le renvoie donc sur http://www.collaborativeconsumption.com/ et cela l’inspire. Le covoiturage est très peu pratiqué ici, essentiellement par le biais de quelques annonces informelles sur Facebook. Il va s’intéresser au sujet et probablement en faire la promotion autour de lui. Il est difficile pour nous de tester quelques concepts dans la région des Balkans tant le phénomène est pour le moment marginal. Cependant, les personnes rencontrées sont sensibles au sujet et nul doute que l’économie du partage rencontrera un écho positif dans la région.

Zlatan et Elma ont le projet de faire un voyage en France d’ici quelques années (la Normandie les attire). Ce sera, nous l’espérons, l’occasion de les voir à nouveau car ce séjour à Bihać fut très agréable et Zlatan est un sacré bon mec.

Petite mare dans le jardin

Kljukusa

Jardin chez Zlatan

Zlatan

Un commentaire

  1. séverine |

    Vous nous avez fait un remake du « Cinq fruits et cinq légumes par jour » Grolandais ? !!

    Répondre

Qu'en pensez vous ?

  • *