A Białystok, chez Franciszek

Dans Couchsurfing, Parc national 1 commentaire

Białystok est la ville la plus peuplée du Nord-Est de la Pologne. Fait amusant, c’est ici qu’est né Ludwik Lejzer Zamenhof, père de l’Esperanto, language dont est tiré en partie le nom Naciako. On s’y arrête pour une nuit, avant de repartir direction Augustów. Ça, c’est le plan initial. On rencontre Franciszek à la nuit tombée. Très chantonnant. Il est contrebassiste et travaille à l’opéra de la ville depuis 1 an. Il a beaucoup voyagé grâce aux concerts auxquels il participe. Parfois trop rapidement pour en profiter. Il est en vacances, et a pour projet de partir vers Suwałki, au nord d’Augustów. Cela nous intéresse doublement : on se rapproche de la Lituanie et la région abrite un parc national, Wigierski, composé de différents lacs.

Le lendemain, on décolle donc vers Suwałki. On prend Gabriel au passage, direction chez Adam. Le premier est aussi contrebassiste et travaille en freelance ; le second est violoniste et parle un excellent français. Il nous est d’une précieuse aide pour trouver un camping à un prix discount, à Stary Folwark, en plein dans le parc. Eux vont dormir dans le « Blues », petit bâteau de plaisance, parqué aux abords du camping. Le temps est superbe et invite Naciako a ne pas faire grand chose de bien constructif. Probablement notre compétence première.

Le Wigierski Park Narodowy est créé en 1986 pour protéger une zone de 150.86 km² abritant 42 lacs et la forêt primaire d’Augustów. Le plus grand lac, Wigry, couvre une surface de 21.87 km². Une partie, où nous nous trouvons, est ouverte au tourisme, l’autre étant strictement préservée de toute souillure humaine. Après une journée de farniente, nous consacrons la suivante à la randonnée.

Celle-ci commence par longer le Lac Wigry, pour continuer dans une forêt sans charme particulier. Les secteurs les plus agréables et intéressants à nos yeux sont les secteurs agricoles. Et notamment la dernière partie entre Leszczewek et Stary Folwark. De nombreuses prairies recouvrent les collines et alternent avec les petits marécages. On peut y observer Pie-grièches grises, Tariers des prés et Grues cendrées.

Merci à Franciszek pour son accueil et les bons moments passés avec Gabriel et Adam !

Centre de Bialystok

Lac Wigry

Lac Wigry

Y aurait du Castor

Pie-grièche grise

Tilt-shift sur le port

Franciszek, Gabriel et Adam sur le « Blues »

Un commentaire

  1. joseph |

    Vous avez vraiment beaucoup de chance dans vos rencontres , bravo faut savoir les provoquer et les saisir . Bonne route .

    Répondre

Qu'en pensez vous ?

  • *